Are you a Student or Professional?

Alexandre

Associate, Responsable affaires réglementaires régionales
Division conformité globale

Rejoint GS: stagiaire - 2014 ; plein-temps - 2016

Résidence: Paris, France

Formation: Université de Nanterre (France), Université de Cergy (France), Université Loyola (Nouvelle-Orléans, États-Unis) ; Droit

Centres d’intérêt: Football

 

"Dans nos bureaux de Paris, nous bénéficions d’une ambiance d’entreprise de taille humaine avec les ressources et l’envergure d’une société internationale."

 

Au cours de ma cinquième année d’études de droit à Paris, j’ai décidé de me spécialiser en Compliance. Je savais que je voulais travailler dans le domaine du droit des affaires, idéalement dans un pays anglophone. Le domaine de la Compliance me semblait être un moyen intéressant d’y parvenir, plein de complexité et de nuances. En 2014, j’ai eu l’opportunité de faire un stage de six mois au sein du département Compliance de Goldman Sachs à Paris. Par la suite, je suis resté en contact avec mon manager, qui m’a informé d’une opportunité en tant que Compliance Analyst en 2016 au sein de la même équipe.

J’apprécie mon rôle en tant qu’Associate chez Goldman Sachs car il me confronte à des sujets divers et variés. D’une part, je suis amené à aider de nombreux départements de l’entreprise à propos de différents types de tâches. De plus, mon travail comporte un aspect technique et un aspect créatif. Sur le plan technique, je fais des recherches pour me tenir à jour de tous les aspects de nos activités, y compris les problématiques et les risques qui y sont liés. Ensuite, il y a un deuxième aspect, créatif, où je dois tenter d’anticiper les tendances futures. Dans ce contexte, chaque jour apporte de nouveaux défis intéressants, tels que les préparatifs liés au Brexit.

Pour réussir dans la Compliance, il faut être curieux et avoir l’esprit d’équipe. Il y a beaucoup à apprendre dans ce domaine, donc vous devez être capable de vous rendre visible, de poser des questions et de comprendre autant que vous le pouvez, aussi vite que possible. En outre, vous devez travailler efficacement avec vos collègues, tant au bureau qu’à l’extérieur. Il est important de savoir exactement à qui s’adresser au sein de l’entreprise si vous avez une question ou si vous devez traiter un problème.

Dans nos bureaux de Paris, nous bénéficions d’une ambiance d’entreprise de taille humaine avec les ressources et l’envergure d’une société internationale. Il y a environ 150 personnes qui travaillent ici, donc nous travaillons tous en étroite collaboration. Vous pouvez contacter n’importe qui si nécessaire, y compris les personnes avec un haut degré de séniorité. De plus, nous tirons parti des outils et des ressources au niveau du groupe. À titre d’exemple, je travaille souvent avec mes collègues de Londres et de New York sur différentes questions y compris liées à la législation nationale.

Pour maintenir un équilibre entre vie professionnelle et vie privée, je pense qu’il est important de rester organisé. Lorsque j’arrive le matin, je regarde les priorités de l’équipe pour la journée. Cela m’aide à planifier mon travail en conséquence et à me concentrer sur ce qui est le plus important. Mais lorsque vous travaillez en Compliance, il y a toujours un nouveau travail qui arrive, il est donc aussi important de recharger ses batteries. C’est pourquoi j’essaie de jouer au football avec des amis chaque semaine. J’envoie aussi des recommandations à certains de mes collègues pour leur conseiller des endroits où boire un verre à Paris. Le tout basé sur des endroits testés, bien sûr. On pourrait dire que je suis un Compliance Officer le jour et un « drink influenceur » le soir.